la curiosité

La curiosité un vilain défaut ? Non vraiment pas, au contraire ! 

La curiosité est une qualité indispensable pour les jeunes et les moins jeunes, non seulement pour apprendre mais aussi pour faire un choix d’orientation éclairé et s’adapter au monde du travail. Alors comment la développer ?

Comment développer sa curiosité ?

Dans son livre « Préparons nos enfants à demain » Matthier Chéreau propose de prendre l’habitude de questionner tout le monde tout le temps sur tout.

Saisissez n’importe quelle occasion du quotidien pour questionner les gens.

Par exemple, vous avez commandé une pizza et vous attendez qu’elle soit prête ? profitez-en pour demander au pizzaïolo combien de pizzas il prépare en une heure ? Comment il s’organise pour savoir où il en est ?

Quand il s’agit de choix d’orientation, prenez contact avec des élèves ayant déjà suivi le cursus que vous convoitez pour leur demander ce qu’on apprend exactement ? Ce qu’ils ont aimé ou pas aimé durant leurs études ?

En prenant l’habitude de questionner le monde, vous vous rendrez compte qu’il est plaisant d’échanger, et que c’est un exercice généralement très facile parce que les gens sont heureux de parler d’eux, de ce qu’ils font.

Matthieu Chéreau propose même de programmer deux rencontres par mois.

Cela peut prendre la forme d’une rencontre fortuite (à l’occasion d’une sortie par exemple) et d’une rencontre programmée (prendre rendez-vous avec un professionnel pour qu’il vous parle de son métier). 


A quoi ça sert la curiosité ?

La curiosité vous sera utile à plus d’un titre :

  • un moteur de l’apprentissage : quand on est curieux on a envie d’apprendre. C’est donc une condition essentielle à votre développement intellectuel et professionnel car vous aurez envie d’apprendre toute votre vie.
  • dépasser vos limites. Et si par curiosité pour un sujet qui vous passionne vous tentiez d’interroger le plus grand spécialiste du monde ? 
  • développer votre réseau,
  • mener des enquêtes qui vous permettrons de faire des choix éclairés.

 


Alors, prêt à exercer votre curiosité ? 

Vous savez maintenant comment développer cette qualité indispensable qu’est la curiosité !

Si vous n’êtes pas d’un naturel curieux, vous pouvez vous lancer un défi : 21 jours de curiosité dans lequel vous vous engagez pendant 21 jours tous les jours à poser des questions de curiosité aux personnes que vous rencontrez.

N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

2 commentaires sur “La curiosité, une qualité indispensable. Comment la développer ?”

  1. En accompagnant mes étudiants dans leur projet pro, je me suis rendue compte qu’ils n’avaient souvent pas eu l’idée de cette démarche, d’aller questionner les professionnels du métier qui les intéressent ni même les étudiants qui suivent le cursus vers lequel ils veulent s’oriente. Et ce même s’ils connaissent des personnes dans ces voies là. Je pense qu’on ne nous apprend pas la curiosité en effet, elle est même perçue de façon négative (la curiosité est un vilain défaut…) alors que quoi de mieux que de consulter les personnes qui sont déjà en voie vers le métier qui peut nous intéresser pour avoir une idée plus claire et plus concrète… C’est un vrai questionnement global. Le défi que tu proposes me parait très pertinent pour nous aider à aller en dehors de nos zones de confort habituelles 🙂

    1. Et oui, ils vont plus facilement vérifier les commentaires des clients lorsqu’ils vont faire un achat (choix d’un téléphone, d’un restaurant etc…) mais ils ne pensent pas à vérifier ce que les étudiants ou même les professionnels pensent de la formation convoitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *